« Pinkwashing. »

C’est un nouveau mot.

En fait, c’est le nom d’un blog créé par une femme atteinte du cancer du sein et qui définit le pinkwashing ainsi:

« Terme désignant les activités des compagnies ou groupes se positionnant eux-même comme leaders de la lutte contre le cancer du sein alors qu’ils sont engagés dans des pratique susceptibles d’en faire augmenter le taux. »

C’est l’équivalent, pour le cancer du sein, de ce qu’est le greenwashing pour l’écologie.

Un petit « Top 10 du pinkwashing » est disponible ici.

Je n’avais pas pensé qu’on pouvait décliner le concept…

Là, tout de suite, je pense au « Bluewashing »

« Terme désignant les activités des partis ou groupes se positionnant d’eux-même comme promoteurs de valeurs progressistes telles la liberté et de l’égalité alors qu’ils sont dans les textes, comme dans les actes de terrain, dans une démarche de régression des droits humains, liberticide ou inégalitaire. »

Suivez mon regard…

Pucage humain obligatoire en 2013 aux USA.

Pour lecture (en anglais).

Les recommandation de la Food and Drugs Administration en ce qui concerne l’implantation de puces RFID dans le corps humain….

Une telle puce ne contiendrait aucune information mais permettrait d’identifier à distance une personne pour accéder aux informations le concernant dans une base de donnée.

Le document, à destination des fabricants, rassemble les critères qui, s’ils sont réunis exemptent (si j’ai bien compris) le produit d’une autorisation de mise sur le marché…Ce document date de …2004! Et il est ici :

http://www.fda.gov/downloads/MedicalDevices/DeviceRegulationandGuidance/GuidanceDocuments/ucm072191.pdf

C’est donc en projet depuis un bout de temps… Et, il semblerait que la raison et la possibilité de le faire ont été données par la récente réforme du système de santé… Ainsi, toute personne voulant bénéficier du système de santé américain devra se faire implanter sa puce, non pas dans une carte mais sur elle-même.

C’est du moins la conséquence de ce qu’affirme cette vidéo.

(Vidéo à lire avec un peu de sens critique quand même. Conseils : Commencer par couper la musique anxiogène. Faire fi des images absurdes et de l’analyse des effets finaux du genre « les humains vont être télécommandés. » Prendre les informations, c’est tout.)

Tiens… Je n’ai toujours pas fait refaire ma carte Vitale…

Deus Ex Machina.

Je ne sais pas si cela a du sens mais en très peu de temps, j’ai été confronté à 2 media très différents.

2 vidéos publicitaires pour un jeu video d’anticipation.

(Un brin anxiogènes, quand même…)

Et un article concernant Oscar Pistorius et les tentatives de détermination de l’avantage que peuvent lui donner ses prothèses de pied sur ses concurrents… valides.
(Avec d’ailleurs un joli moment d’esprit critique vis-à-vis de la science, puisque, comme l’écrit le journaliste,  il n’a jamais été tenté de déterminer, les inconvénients que ses prothèses pouvaient par ailleurs lui donner… Et l’idée sous-jacente que « Tu peux concourir mais seulement si tu ne gagnes pas plus que les autres. » me parait tout à fait étonnante…)

Les greffes de bras mécaniques contrôlés par la pensée sont une réalité de puis quelques temps déjà.

Et je ne pense pas qu’il y ait une difficulté technique à intégrer dans ceux-ci l’équivalent d’un appareil comme un smart phone avec des applis ou pire. (Celui dont il est question dans la vidéo ci-dessus est reliée par Bluetooth à son logiciel…) Je pense qu’il s’agit surtout d’un rempart éthique. Donc potentiellement soumis au système de fabrication du consentement de la population. (Dont les 2 vidéos font partie intégrante sans doute malgrè elles… Ainsi il ne me parait pas complètement impossible que, au visionnage de la première, cela donne l’espoir à un borgne de retrouver complètement la vue et l’envie de prendre des photos avec son oeil en bonus.) Il faudra peut-être faire preuve de vigilance de ce côté là… Je ne sais pas trop. C’est désagréable à imaginer…