Ce Qu’il Faut Démonter!

La « démonstration » de cet édito, qui semble pourtant, et c’est son danger, frappée au coin du bon sens et des mathématiques, est fausse, ou, au minimum très trompeuse. Et c’est encore un exemple du handicap de l’autodéfense intellectuelle : Pour une affirmation de 3 lignes, il faut 2 pages de débunkage…
 
Aller, c’est parti…
 
Sur les 150€ que semble débourser ce monsieur, il indique que seuls 70 vont au salarié. Donc 80€ échapperaient d’emblée à « notre industrie et nos emplois ». Mais ces 80€ ne s’évaporent pas vers les paradis fiscaux (eux). Pour bonne partie, il s’agit de salaire socialisé qui permet d’allouer de l’argent à la reconnaissance financière de tâches ne relevant pas de la mise en valeur d’un capital, comme les allocations familiales👼 ou encore les activités de retraite ou celles se produisant lorsqu’on est hors emploi. Cet argent retourne à l’économie.
 
Mais, à travers la sécurité sociale, c’est aussi l’argent qui va à notre système de santé👩‍🔬(Et pas à l’Etat ! La sécurité sociale, à la base est un genre de coopérative citoyenne autogérée. Pardon pour le raccourci.). Système où chacun cotise selon ses moyens et bénéficie selon ses besoins, sans qu’il n’y ait, en plus, une marge de profit à payer. Ce qu’on peut imaginer comme plutôt chouette. A moins qu’on considère que la qualité des soin apporté, à soi ou à son enfant, suite à un rhume, un cancer, un accident de la route ou une catastrophe naturelle soit fonction de ses moyens propres. Et que le meilleur ne soit autorisé qu’aux riches. 🏥 (A l’heure où je vois de plus en plus souvent passer des cagnottes internet pour payer des dépenses de santé, je me dis que c’est de moins en moins un cauchemar irréaliste. )
Et si on se place encore du point de vue de l’industrie, même s’il n’y a pas que ça dans la vie, oui, cet argent retourne à l’économie. (Bis)
 
Il indique ensuite que le salarié en question est imposé sur le revenu à 30 %. Affirmer ceci non plus n’est pas correct. Nous avons un système d’imposition par tranches. Ce salarié est imposé à 30 % pour les revenus compris entre 27 000 et 72 000€. Mais 14 % pour les revenus compris entre 9 000€ et 27 000. Pour que l’ensemble de ses revenus soit effectivement imposé à 30 %, il faudrait que ce salarié relève de la tranche encore supérieure, à 41 %, celle des 72 à 153 000€. Ce qui le place probablement, suivant sa situation personnelle, dans les 5 à 10 % de personnes qui ont les plus haut revenus. On n’est pas encore dans les 0,01% rapaces 🎩 mais le prendre comme exemple de personnes qui n’a plus de pouvoir d’achat est peut-être un peu abusif…
 
On pourrait parler du système d’imposition à 5 tranches, lourd pour pas mal de monde et qui gagnerait à être redécouper mais passons.
 
Une part de ces impôts vont aux services publics et donc… Cet argent retourne à l’économie. (Ter)
A l’éducation nationale👩‍🏫 qui, si elle devait vous être facturée à prix coûtant, le serait, en moyenne 8000€ par enfant et par an. De la maternelle à la fac.👨‍🎓
Aux routes. 🚗 En ce moment on parle un peu des autoroutes françaises…(8 à 15 cents de péage par kilomètre roulé dessus!!! https://blog.autoroute-eco.fr/classement-des-autoroute-par-prix-au-kilometre/ ) Imaginez-vous avoir un abonnement ou des péage d’entrée sur les autres routes ? Seriez-vous prêt à débourser directement 1000 à 3000€ pour vos 20 000 Km par an ?
Aux forces de sécurité. 👨‍✈️ Imaginez-vous des commerces protégés sélectivement pendant les manifestations, selon le forfait qu’elles auraient souscrit auprès d’une compagnie privé de Sécurité ?
 
Tous ces services dont on peut, peut-être, se réjouir qu’il soient accessibles à tous, notamment parce que, oui, il y a un bénéfice, y compris pour les entreprises, au fait que la plupart des gens sachent lire, écrire, puissent se déplacer et se sentent en sécurité. Je vis dans un quartier 🏚 où ce n’est déjà pas le cas pour tout le monde et ça complexifie pas mal de choses, notamment l’économie…
 
Enfin, ultime vacherie, ce texte laisse entendre que s’il n’y avait pas de retenue et taxe pour la mise en commun, cet argent irait aux salariés 🤩, car les employeurs, dans leur grande gentillesse, au lieu de garder l’argent pour eux le distribueraient. De fait, avec le recul des 40 dernières années, on observe le contraire ! Alors que le PIB a pris 300 % depuis 1980 (#Croissance), à monnaie constante, le salaire moyen est passé de 19300 à 22 500€ , même pas 20 %!!! 😒 (https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/ebook/ebook121.pdf)
 
En définitive, affirmer que les cotisations, taxes et impôts sont ce qui empêche les salariés d’être plus rémunérés, est l’argument généralement avancé par ceux qui veulent s’en faire des alliés dans la « noble » quête consistant… à moins payer les salariés !
 
Sauf pour quelques très fortunés, le salaire et la cotisation sont des progrès qui permettent à tous d’accéder à moindre prix à des choses vitales, alors ne vous y trompez pas : Demandez leur extension.

Laisser un commentaire