Gloire aux v…élos?

Ces jours-ci sort « Cars 2″, la suite d’un dessin animé dont les héros sont des… VOITURES!

Quand j’étais gamin, il y avait l’équivalent en série, « Boumbo, la petite automobile. », sensible, fragile,  l’amie des fleurs, boumboum dans son coeur…

ça me semble maintenant carrément inquiétant… C’est de la propagande infantile et de la glorification suicidaire…

Eriger des voiture en héros d’enfance (oui « héros »car, en plus, ce ne sont, quasiment que des « monsieurs » les protagonistes, pas des « neutres » ou des « madame ». Pro-automobile ET patriarcal donc…), les objets qui sont les plus symptomatiques de l’individualisme et les plus responsables du réchauffement climatique, de la pollution en ville, dont les enfants sont des victimes de premier rang, me parait particulièrement vicieux.

Au Québec, ce film s’appelle Quatres roues.

J’attends avec impatience « Deux-Roues », un film produit au Danemark, où des vélos doués de vie sauvent la planète…

PS : Dans la série, version pour adulte, il y a eu aussi K2000, Viper et plus récemment mais aussi plus diffusé Transformers 1,2,3 (et sans doute 4, 5…)

PS2 : Ah, mais me voilà exaucé!!! Quoique l’Erotic Bicycle Festival, ce n’est peut-être pas trop pour les enfants…

Voir les Etats-Unis un peu différemment…

Cette vidéo recadre l’image que l’on a des Etats-Unis et des pays en général. Les peuples qui les composent ne sont pas uniformes. Assimiler le discours dominant au discours de tous (La surgénéralisation) est un biais ce pensée fréquent.

La traduction est un peu approximative mais lisible…<code></code><code>[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=jJdx2LrsCfU]</code><em><a href= »http://www.dailymotion.com/talalclosson2″ target= »_blank »>
</a></em>

Sa vraie Nature…

Parfois, parti dans un grand élan de créativité surpayée, le publicitaire trahit la vraie nature de son produit…

Sur l’origine de l’objet et de ses conséquences en ville…

http://www.dailymotion.com/video/xyga_monstre_shortfilms

Sur son fonctionnement général (le même que celui du capitalisme…)

Sur sa capacité de nuisance…

Sur sa finalité…

Encore vivant? Restez-le Et agissez en conséquence. Le vélo est votre ami.

« Devenez-vous même. »

Une bien jolie phrase, pleine d’encouragement, très positive, non refusable (Qui refuserait d’être soi-même?)

En langage très non spécifique aussi… Chacun peut donc y voir midi à sa porte… Les campagnes ci-dessous en sont l’illustration parfaites

Alors voilà ce qu’y voit la France

Et voilà ce que voit le Canada.

Avec une version, on apprend le métier de militaire, avec l’autre on assume le fait d’aimer les sports masculins.

Encourager la militarisation VS Encourager l’estime de soi et le sport.

Avec « devenez-vous même » on pourrait encourager à faire n’importe quoi.

Des transports en commun et de leur potentialités en 2011…

Je recommande chaudement la lecture de cet article sur les transports en commun.

Il est très long pour un article lisible sur internet. Il vous faudra le lire à tête reposée. Il faut environ 20 minutes pour le lire. Mais on peut le lire par morceaux. Il est très bien argumenté, documenté et cite ses sources.

On y apprend notamment

-Comment la sncf est en cours de démantèlement et de dévoiement. ( Saviez-vous que l’entreprise SNCF est possesseur de Geodis, le plus grand tranporteur routier français?)

-Pourquoi le ferroutage du frêt est, contre toute idée reçue en fort déclin en France (divisé par 2 en 10 ans, déficit multiplié par 7)

-De quel manière le transport collectif de voyageurs est défavorisé.

-Comment les transports en commun pourraient-être gratuits si on en faisait le choix.

Un très bon article pour cultiver son esprit critique en ce qui concerne les politiques de transport.

Obsolescence programmée

Cette vidéo est d’intérêt publique. Et j’aimerais bien organiser un visionnage publique ou juste en groupe, d’un tel film…

Lorsque je l’ai vu, j’ai filé sur Wikipedia pour en savoir plus. L’article était alors quasiment vide et j’en ai profité pour étoffer un peu… Mais cela voulait dire que peu de personnes s’y intéressaient ou étaient en possibilité de le remplir. Quelques mois plus tard, l’article est maintenant beaucoup beaucoup plus charnu. C’est une bonne nouvelle.

Cette vidéo montre que ce qu’un grand nombre de personnes imagine empiriquement est vrai. Et que, pire, c’est voulu, organisé et réalisé.

Tout pourrait durer plus longtemps, être réparable. Mais ça ferait acheter moins. Alors on conçoit des objets prévus pour se briser.

Bienvenue dans le monde de l’obsolescence programmée.

http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90

En thérapie et coaching, il arrive que l’on fasse un travail sur « la mission », le rôle que l’on se donne. Car des problème surviennent lorsque la vie de la personne n’est pas en adéquation avec le rôle, le sens qu’elle y donne. Il m’arrive fréquemment de travailler avec cet outil dans les situations de changements professionnels.

Car la mission indique les valeurs que l’on est prêt à défendre. Ce que l’on cherche à faire profondément.

La plupart des entreprises, lorsqu’elles sont créées, le sont par des passionné-e-s. Des personnes qui mettent sur pied un projet qui répond, autant que possible à leurs valeurs.

Je ne suis encore jamais tombé sur une personne dont la mission de vie contiendrait « Amasser de l’argent… ». Peut-être parce que l’argent est une conséquence de la réalisation de la mission et un moyen. Rarement en tout cas une fin en soi. On peut questionner la personne sur l’argent. « Pourquoi tu veux gagner de l’argent? ça va te permettre de faire quoi? », elle trouvera assez facilement une réponse (qui dénotera sans doute une valeur) Et, à l’inverse, il est beaucoup plus difficile de répondre sur ce que permet le bonheur, la sécurité, l’amour ou l’entraide. (A part « Se sentir bien », qui indique, qu’on est arrivé au bout du questionnement)

L’obsolescence programmée me semble la conséquence de l’érection de l’argent au rang de valeur de l’entreprise. Et particulièrement du passage de cette « valeur » devant toutes les autres. Notamment lorsque la boîte est reprise ou rachetée par une personne en seule vue de faire des bénéfices.

Mais l’obsolescence programmée n’est pas la seule conséquence car penser l’argent comme une valeur -principale qui plus est- est l’erreur fondamentale du capitalisme ( qui consiste essentiellement à faire fructifier le capital si je ne m’abuse, c’est à dire, plus trivialement à amasser les sous.). Et d’autres conséquences du passage de « l’Argent » devant « la Nature », « la Santé » ou encore « l’Amour » sont facilement imaginables, voire visibles au quotidien.

Pas de vis qui se schinte dans un meuble (2 fois cette semaine), bouchon-tétine « refermable » d’une bouteille d’eau qui casse à la jointure, rendant la bouteille inutilisable comme gourde, à très court terme (La ville d’Evian est elle responsable? C’était pas ma bouteille mais quand même… 1 fois cette semaine), pinces à linge en plastique qui se cassent ( car – oh, c’est balot!- l’eau et le soleil sont les 2 seules choses qui attaquent le plastique…)…

L’obsolescence programmée nous scandalisera sans doute plus que d’autres conséquences du capitalisme car elle nous touche directement, tous, toutes, tout le temps. Et s’en rendre compte soudainement, choque. Après ce documentaire, voir les objets du quotidien se briser juste parce qu’on s’en sert normalement produit une énergie de révolte. Une question reste alors : Que feront nous de cette énergie..?

Le Monde est sauvé! (1)

www.youtube.com/watch?v=ypjKxGCgO8E
(1)Offre soumise à conditions.
Bon…Comment dire…? Choisissons l’excès…
WAOW ! Le Crédit Agricole sauvera le monde! Le Crédit Agricole lave plus vert! Le Crédit Agricole fait voler les briques! Le Crédit Agricole c’est le bonheur rayonnant du monde de demain pour dans ta poche de aujourd’hui!
A comparer avec ce qu’en dit www.banksecrets.eu
Et ensuite peut-être changer pour la Nef.

Pourquoi ce blog?

L’objet de ce blog est simple. Il rassemble des prises de recul, des mise en regard d’informations s’éclairant, des analyses d’évènements arrivant dans ma vie… Dans l’objectif final de décrypter le discours propageant des idées qui ont démontré leur faillibité au 20e siècle. Car en prendre conscience, c’est déjà y être moins sensible.

Il s’agit, pour moi de m’exprimer, de dire quelque part les choses que j’ai besoin de partager.

Mais il s’agit aussi peut-être pour vous, d’obtenir un autre point de vue critique sur des événements ou choses auxquelles vous pouvez être confrontées dans votre quotidien.

Ce blog se veut un outil d’expression, d’éducation populaire et de formation à l’esprit critique. La mienne et la votre. Alors n’hésitez pas à réagir.