Il n’y a pas d’idéologie dans le christiannisme, dixit Benoit CroixVéBaton.

(Billet spécial Noel)Interrogé dans le Financial Times, le pape Benoit XVI a dit ceci

“Quand les chrétiens refusent de se prosterner devant les faux dieux d’aujourd’hui, ce c’est pas au nom d’une vision antique du monde. Mais plutôt par ce qu’ils sont libres de toutes contraintes liées aux idéologies.

Lire et relire cette phrase savoureuse…

Quelques questions maintenant…

De quoi parle-t-on quand on se définit comme Chrétien, si ce n’est  d’une idéologie? (Born this way?)

Comment distingue t-on un vrai dieu d’un faux dieu? ( Sur le faux, il y a marqué “Made in China” sur la fesse ?)

Les chrétiens ne devraient pas éviter le monde, ils doivent s’y impliquer. Mais leur implication dans les affaires politiques ou économiques devrait transcender toutes formes d’idéologies.”

J’aimerais que l’on me précise le sens du mot “transcender”. S’il est bien utilisé dans le sens “dépasser”  alors je lis “Il faut faire de la politique mais sans se référer à des idées politiques organisée. D’ailleurs le christianisme n’est pas une idéologie.”

Suis-je correct?

Est-ce une plaisanterie ?

Benoit, tu nous prend pour des brebis?

Bêêêê ?

 

Laisser un commentaire