L’origine des « 3% des déficit maximum » expliquée aux enfants

Ce chiffre, qu’on entend et lit à longueur de déclaration politiques, la règle d’or, le déficit maximum pour pouvoir rentrer dans l’Europe, a une origine savoureuse, que je vous conseille de découvrir dans cet article du Parisien. On y lira les propos du haut fonctionnaire qui a inventé ce chiffre…

Je vous suggère de vous attarder sur ces 2 phrases pour comprendre la hauteur de l’imposture :

Mitterrand veut qu’on lui fournisse rapidement une règle facile, qui sonne économiste et puisse être opposée aux ministres qui défilaient dans son bureau pour lui réclamer de l’argent. »

 

Plus tard, cette référence sera théorisée par des économistes et reprise dans le traité de Maastricht, devenant un des critères pour pouvoir intégrer la zone euro.

3%, la règle d’or…C’est au nom de cette règle qu’on refuse de construire des écoles, des hôpitaux, qu’on ferme les maternités dans les sous-préfectures. Pourquoi 3% ? Parce que 3, « ça a traversé les époques, ça fait penser à la Trinité ».

Et combien d’autres bêtises, véritabilités de ce genre, semblant plus vraies parce que assénées depuis des années,  régissent les gouvernances?

Laisser un commentaire